Société Française de Préparation Mentale

Article - Happy Bien-être

Article du magazine Happy Bien-être - Février 2021

L'avis de l'expert, Christophe Vairat

Fondateur et dirigeant de la Société Française de Préparation Mentale, Christophe Vairat a pour devise « Vous… en mieux ». Initialement utilisée pour les sportifs de haut niveau, la préparation mentale est désormais au service de la performance et du bien-être au sens large. La Société Française de Préparation Mentale déploie des outils de préparation mentale très puissants pour développer les compétences comportementales de tout un chacun.

Christophe Vairat, pouvez-vous nous présenter la Société Française de Préparation Mentale en quelques mots ?

J’ai créé la Société Française de Préparation Mentale comme un organisme de formation. Nous développons les compétences comportementales (soft skills) au service de la performance et du bien-être, avec les outils de la préparation mentale. Nous sommes notamment partenaire du Lille Métropole Athlétisme : nous travaillons avec les athlètes pour leur permettre de s’exprimer et d’atteindre leurs objectifs, quels qu’ils soient. Au-delà de la fierté personnelle que représente ce partenariat, cela nous permet surtout de rester très pointus pour ensuite pouvoir accompagner et former des chefs d’entreprise, associés, indépendants et salariés dans leurs projets professionnels.

On entend beaucoup parler de préparation mentale. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

La préparation mentale est un entraînement de nos habiletés mentales. On en distingue 3 types :

– les habiletés mentales de base, comme le fait de savoir se fixer un objectif, de s’engager, de se faire confiance;

– les habiletés psychosomatiques : la gestion du stress, la capacité de se relaxer ou de s’activer ;

– les habiletés cognitives : la concentration, la capacité à préparer ses compétitions et échéances, et la capacité à travailler l’imagerie mentale. La préparation mentale consiste à s’entraîner sur plusieurs de ces dimensions pour protéger et permettre l’expression de son degré de performance.

 

Il y a quatre niveaux qui font notre performance :
Le premier niveau est physique (si demain j’ai un rendez-vous, il faut que je sois en forme pour être en capacité de l’assurer).
Le deuxième niveau est technique (je dois connaître ma technique de gestion, de management, du geste juste dans le sport).
Vient ensuite la stratégie, la tactique (par exemple, la stratégie éditoriale d’un magazine).
Le quatrième niveau, c’est le mental. Prenons l’exemple d’un athlète : il a beau être prêt physiquement et techniquement, il a beau connaître sa stratégie ou son rôle au sein de l’équipe, si d’un point de vue mental et émotionnel il n’est pas au rendez-vous, alors tout ce qu’il aura préparé ne pourra tout simplement pas s’exprimer. Idem pour un étudiant qui a correctement révisé : s’il n’est pas au rendez-vous d’un point de vue mental et émotionnel, cela ne fonctionnera pas. Le niveau mental a pour rôle de protéger l’expression des niveaux précédents.

Concrètement, quels sont les objectifs de la préparation mentale et quels bénéfices peut-on en retirer ?

Beaucoup parlent de préparation mentale pour permettre aux gens de s’exprimer, de livrer le meilleur d’eux-mêmes, pour se dépasser, etc. Personnellement, je n’ai pas du tout cette approche là parce que l’objectif n’est pas de se dépasser: c’est d’être capables de faire ce que nous sommes capables de faire, de livrer notre performance. A mes yeux, la préparation mentale protège notre niveau de performance. Le but de la préparation mentale, c’est de nous permettre d’atteindre nos objectifs, quels qu’ils soient. C’est d’ailleurs l’une des premiers choses que l’on fait lorsque l’on accompagne une personne en préparation mentale : définir les souhaits de la personne et fixer ensemble les cibles à atteindre. À partir de là, on va pouvoir travailler des habiletés mentales telles que développer sa confiance au travail et son engagement, gérer son stress, être en capacité de se relaxer et de s’activer en fonction de la situation, ou encore booster sa concentration. On parle aussi beaucoup de discours interne, c’est-à-dire la façon dont on se parle.

La préparation mentale nous permet donc d'atteindre nos objectifs. Quels leviers utilisez-vous pour révéler le meilleur de chacun ?

On a toute une palette d’outils en préparation mentale ! Outre des techniques de respiration, de relaxation, d’hypnose et d’autohypnose, nous avons recours à des techniques comme la visualisation, qui est l’un des plus puissants outils de la préparation mentale. Il faut savoir que le cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’il a vécu et ce qu’il a cru vivre. Quand vous vivez l’expérience de faire votre course ou de passer votre examen 50 fois au plus près de la réalité, le bon sens fait qu’à la 51e fois, vous êtes un peu plus à l’aise, en confiance et moins stressé(e). Le préparateur mental va vous aider à vivre l’expérience comme vous aimeriez la vivre. On va aussi procéder à la déclinaison de l’objectif afin de remettre les choses en perspective. Par exemple, vous voulez gagner une course, mais vous êtes-vous vraiment entraîné(e) pour cela ? Cela peut paraître assez simple mais ce n’est pas si facile que ça !

“L’objectif n’est pas de se dépasser : c’est d’être capables de faire ce que nous sommes capables de faire, de livrer notre performance.”

En pratique - Imagerie mentale : l'exercice du fruit

La Société Française de Préparation Mentale propose avec sa formation RALEENTIR des outils de préparation mentale, d’autohypnose et de développement personnel. L’imagerie mentale est très efficace pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Voici par exemple l’exercice du fruit :

Installé(e) confortablement sur une chaise, fermez les yeux puis faites 2 ou 3 grandes respirations. À présent, concentrez-vous pour imaginer une pomme. Laissez cette image occuper tout votre esprit. Puis faites diminuer la taille de votre fruit jusqu’à ce que vous ne le voyiez presque plus. Ensuite, faites-le grossir jusqu’à ce qu’il devienne énorme. Faites-le changer de couleur, faites-le tourner puis imaginez que vous croquez dedans. Entendez le bruit de vos dents qui croquent dans ce fruit puis ressentez son goût dans votre bouche, son odeur. Laissez ensuite l’image disparaître progressivement pour revenir à un écran noir. Enfin, reprenez contact avec votre respiration et ouvrez les yeux.

Vous souhaitez :

  • Etre accompagné(e) en préparation mentale ?
  • Effectuer une formation sur la fixation et l’atteinte d’objectifs ? Ou apprendre à utiliser l’imagerie mentale ?
  • Découvrir notre méthode de méditation, développement personnel et relaxation ?

La Société Française de Préparation Mentale dispose de nombreux outils pour répondre à vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn